Propriétaire Bailleur : Que Puis-Je Déduire De Ma Déclaration Annuelle 2021 ?

Publié le 03/05/2021

Avis aux propriétaires bailleurs d’un logement nu : faisons le point sur les dépenses & charges déductibles de vos revenus fonciers.

 

Les frais de gestion : rémunération du gardien ou du concierge, honoraires de gestion et de location du professionnel de l’immobilier si vous lui confiez l’administration de votre bien.

 

Les dépenses de réparation d’entretien ou d’amélioration : charges relatives à des travaux pour maintenir le bien en l’état ou l’améliorer. Si vous êtes un(e) adepte du bricolage, vous pouvez déduire la matière première utilisée à condition d’avoir gardé les justificatifs. Important : les travaux de construction, reconstruction et autre agrandissement ne sont pas déductibles de vos revenus fonciers.

 

Les provisions pour charges de copropriété : cette déduction s’applique pour les bailleurs de biens en copropriété. Il vous faudra d’une part déduire l’ensemble des provisions de charges payées et d’autre part réintégrer les charges non déductibles de l’année précédente.

 

Les primes d’assurances en lien avec le bien mis en location : assurance de prêts, assurance propriétaire non occupant ou assurance loyers impayés.

 

Les intérêts d’emprunts : pour financer l’acquisition, la construction, la réparation, l’amélioration, la conservation du bien en question.

 

Certaines impositions : la taxe foncière par exemple, déduction faite de la TEOM ou REOM si elle fait l’objet d’une charge récupérable auprès de votre locataire.

 

Les autres frais de gestion : l’administration fiscale admet un montant forfaitaire de 20 € par an et par local.

 

Les dépenses non honorées par le locataire : il s’agit des dépenses qui normalement auraient dû être acquittés par le locataire mais qui a quitté le logement en les laissant à la charge du propriétaire.

 

Les frais de procédures : les frais (avocat, huissier …) engendrés par un différend avec le locataire ou un prestataire intervenu dans le logement.

 

A l’issue de ce recensement, si vos encaissements sont supérieurs aux dépenses engagées pour le bien en location, votre résultat « net » foncier est positif, celui-ci vient s’ajouter à vos autres revenus annuels. Si vos charges sont supérieures aux recettes, vous générerez un déficit foncier imputable sur votre revenu global à hauteur de 10 700 € par an. Son excédent est reportable pendant 10 ans.

 

Profitez des conseils avisés de notre équipe : 04 74 17 46 08 ou par e-mail à l’adresse suivante : limmobilieretrevoux@century21.fr

 

Article CENTURY21 France à retrouver dans son intégralité : https://bit.ly/2R5Witu

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous